Comment se détendre chez le dentiste ?

0
561

Il semblerait que des mots tels que « rester zen » et « rendez-vous chez le dentiste » soient deux concepts opposés qui ne peuvent se rencontrer. Mais depuis quelques années, la grande majorité des praticiens ont pris conscience qu’il était bénéfique de redonner confiance aux patients, car dans un cabinet dentaire la douleur n’a plus sa place et il est aussi possible de se relaxer.

Dans cet article, nous souhaitons vous donner des conseils pour ne plus stresser chez le dentiste, vous verrez qu’il est possible aujourd’hui de se faire soigner les dents en toute sérénité.

Rester zen chez le dentiste

Pour de nombreuses personnes, un rendez-vous avec un dentiste est une expérience extrêmement stressante. Ce n’est pas étonnant, car la plupart d’entre nous n’allons chez ce professionnel qu’en cas de douleur lancinante qui nous empêche de vivre normalement. Ainsi, la visite chez le dentiste est souvent associée à une douleur, alors que ce professionnel de santé est aussi là pour prendre soin de nous et de notre capital dentaire.

Ainsi, il peut être difficile de rester calme et de se détendre complètement lorsque nous sommes sur le point d’avoir une intervention douloureuse, telle qu’une extraction dentaire. Lorsque la raison de visiter le dentiste devient une nécessité inévitable, nous sommes rarement en mesure d’atteindre un état de relaxation et de mettre de côté diverses émotions négatives. Nous avons tous des images cauchemardesques sur le dentiste et ses nombreux outils…mais toutes ces représentations sont fausses et aujourd’hui ce professionnel a de nombreux moyens pour nous soulager.

Comment garder l’esprit tranquille chez le dentiste ?

Que devons-nous faire pour que notre rencontre avec le dentiste se déroule dans une atmosphère détendue et sans stress ? Voici quelques conseils pour rester zen en toutes circonstances.

1. Avoir une bonne hygiène dentaire et prendre rendez-vous deux fois par an

Ecoutez les conseils des médecins qui préconisent deux rendez-vous par an pour ausculter ses dents. Vérifiez régulièrement l’état de nos dents, même si nous ne ressentons aucune gêne, permet d’anticiper les problèmes de santé. Le bilan n’est VRAIMENT pas une perte de temps ou une perte d’argent. Une petite cavité remarquée à temps peut être guérie sans douleur et rapidement.

2. Faites confiance au dentiste

Avant de visiter le dentiste, ne soyez pas obsédé par ce qui se passera pendant le rendez-vous. Au lieu de créer les scénarios les plus sombres dans votre esprit (l’anesthésie ne fonctionnera pas et elle fera mal, que se passera-t-il si le dentiste ne nettoie pas les canaux ?), essayons d’aborder d’envisager le traitement de manière positive.

Changer les attitudes est une méthode extrêmement efficace qui facilite la relaxation mentale avant et pendant la procédure. De nombreux psychologues expliquent l’importance de faire quelques exercices de pleine conscience pour chasser les mauvaises idées et vivre l’instant présent sans être parasité. Cela permet de réduire la peur du dentiste.

3. Demandez des informations à votre dentiste

Il est difficile de se détendre quand on ne sait pas quelle est la procédure et comment elle se déroulera. Par conséquent, avant de commencer le traitement, interrogez votre dentiste à ce sujet. Parlez-lui de vos doutes, de vos peurs et soyez sûrs d’être d’accord sur la façon de signaler la douleur.

A l’opposé, certaines personnes souhaitent en savoir le moins possible et préfèrent se laisser guider. N’hésitez pas à en parler dès la première consultation afin que votre dentiste puisse vous proposer un rendez-vous adapté.

4. Se faire accompagner par un proche

Il nous sera plus facile de nous détendre en présence de quelqu’un que nous aimons et en qui nous avons confiance. Si nous avons peur de la procédure et que nous avons également peur du médecin parce que nous pensons qu’elle est rude et désagréable, le stress associé à la procédure deviendra beaucoup plus grand.

Si vous venez avec un proche ou une personne de confiance, sa présence sera un élément supplémentaire pour rester zen pendant l’auscultation.

5. Demandez un anesthésiant

Si vous avez peur de la douleur, allez-y et demandez au dentiste une anesthésie. Cependant, si vous avez également peur de la vue de l’aiguille, détournez le regard ou demandez une anesthésie en perfusion. Ce procédé est moins impressionnant et vous permet de diminuer votre anxiété.

6. Choisissez un dentiste sensibilisé aux techniques de relaxation

Comme nous l’avons précisé en introduction, beaucoup de dentistes ont conscience de l’importance de créer une atmosphère zen et rassurante. C’est pourquoi il y a souvent une musique relaxante dans la salle d’attente ou dans la salle d’opération. Les locaux peuvent également être décorés avec des couleurs pastel, des motifs apaisants et des films peuvent être diffusés pendant une consultation.

Soyez attentif à l’empathie et à la sensibilité du personnel, tous ces facteurs positifs créent une atmosphère sereine et augmentent votre confiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici