Doit-on craindre d’avoir mal lors d’un blanchiment dentaire chez le dentiste ?

0
570

Si vous rêvez d’avoir un sourire lumineux, vous avez sans doute déjà entendu parler du blanchiment dentaire en cabinet. Cela dit, le dentiste est généralement perçu comme un professionnel dont les techniques sont douloureuses. Il est donc normal que vous vous demandiez si le blanchiment dentaire est douloureux. On vous en dit plus.

Le blanchiment dentaire est-il douloureux ?

De façon générale, les patients ayant eu recours à un blanchiment dentaire chez le dentiste signalent une sensibilité dentaire temporaire (pendant et après le processus). Cette sensibilité serait due au produit utilisé pour blanchir les dents.

En effet, en pénétrant la dent, il semblerait que le composant chimique parvienne à la pulpe en passant par l’émail et la dentine. Une fois au niveau de la pulpe, le produit blanchissant induirait une inflammation. C’est cette dernière qui serait donc à l’origine de la douleur ressentie par les patients.

Toutefois, cette douleur n’est pas décrite comme particulièrement intense. Cependant, si vous n’arrivez pas à supporter l’idée d’avoir mal ou que vous avez la phobie des dentistes, il existe une solution pour vous permettre de faire votre blanchiment sans avoir mal.

Y a-t-il un moyen d’éviter la douleur ?

Certains établissements sanitaires tels que clinique-dentaire-paris.com proposent un moyen simple et efficace pour lutter contre la douleur. Il s’agit du blanchiment dentaire sous anesthésie générale. L’AG ou anesthésie générale est un procédé médical à travers lequel vous serez plongé dans un sommeil profond.

Contrairement au sommeil profond naturel, l’anesthésie générale vous évite de ressentir la douleur, quelle que soit son intensité. C’est d’ailleurs pour cela que ce moyen d’endormissement est utilisé lors des interventions chirurgicales.

En France, l’anesthésie générale est toujours pratiquée par un médecin anesthésiste. Durant tout le processus de blanchiment dentaire, toute une équipe est présente afin de veiller à ce que l’AG se déroule bien.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous choisissez de vous faire blanchir les dents sous anesthésie générale, il faudra prendre un certain nombre de dispositions. En effet, il existe diverses contre-indications à l’AG. Par exemple, il est important d’établir une liste des médicaments que vous prenez actuellement.

Si vous souffrez d’une ou de plusieurs maladies chroniques ou aiguës, il faudra également le notifier à votre dentiste. Une chose est certaine, lors de votre consultation pré-anesthésique, des questions vous seront posées.

Avoir réuni les informations à l’avance vous permet tout simplement de faire un gain de temps considérable. En dehors de tout cela, il est crucial que vous soyez accompagné le jour de votre blanchiment dentaire.

En effet, il est vivement déconseillé de conduire suite à une anesthésie générale. Même si vous ne conduisez pas, vous faire accompagner par un proche est toujours recommandé. Il pourrait être d’une grande utilité après, mais également pendant le processus de blanchiment dentaire.

Voilà, vous savez désormais à quoi vous attendre lors d’un blanchiment dentaire chez le dentiste. Si vous êtes un patient phobique (effrayé par la douleur ou le dentiste), n’hésitez pas à consulter dans une clinique offrant des soins sous anesthésie générale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici